Les techniques respiratoires

La pneumologie est une technique qui réapprend à bien respirer par des techniques respiratoires ou l’aide d’appareil dans le but d’optimiser l’oxygénation de l’ensemble de nos cellules. En effet, l’oxygène est indispensable à la survie de nos cellules et à leur réparation ainsi qu’à leur multiplication.

 

Via la respiration nous absorbons de l’énergie. Les ions négatifs et les arômes sont porteurs d’énergie. De plus, une bonne respiration permet de libérer les tensions, relaxe, revitalise et fait circuler l’énergie qui est en nous. Etre conscient de son souffle permet de reprendre conscience de son corps.

 

L’air que nous respirons est majoritairement pollué, ce qui impact notre santé. En effet, les molécules polluantes contenues dans l’air respiré se fixent au même titre que l’oxygène sur l’hémoglobine et par conséquent, les cellules sont moins bien oxygénées.

 

Heureusement, nous pouvons trouver dans l’air des particules bienfaisantes telles que les aromes, les ions négatifs et l’énergie.

LES AROMES

 

Ces molécules odorantes, essences de plantes et extraites en huiles essentielles ont des propiretés antiseptiques, revitalisantes, détoxifiantes et relaxantes.

 

 

LES IONS NEGATIFS

 

En concentration exceptionnelle en montagne, près de cascades, de la mer, en forêt ou encore sous la douche, sont plus rares en ville, dans les locaux fermés et même juste avant un orage. Les ions négatifs procurent une réelle sensation de bien être. A contrario, les ions positifs sont nocifs. Ils sont produits pas la climatisation, la fumée, les vents chauds, les matières synthétiques, le tabac, … Ceux là permettent de garder en suspension les particules de l’air comme les bactéries, les moisissures, etc. et c’est ainsi que ces mauvaises particules sont inhalées, engendrant allergies, asthme, migraine, stress, et bien d’autres problématiques.

 

 

LE PRANA

 

Ou énergie à l’origine de la vie, de l’esprit et du corps. La conception ayurvédique veut que le prana rentre dans nos narines lors de la respiration, soit ensuite capté au niveau des terminaisons nerveuses des fosses nasales, mais aussi au niveau des alvéoles pulmonaires pour enfin être accumulé sous forme d’énergie vitale dans les chakras puis transiter par les nadis.

LE BOL D’AIR JACQUIER

 

 Il s’agit d’un procédé catalytique d’oxygénothérapie, d’inhalation de dérivés tétravalents de l’oxygène appelés oxoniums. Ce sont des molécules d’O2, complexées sur un transporteur, les tétravalents de térébenthine qui permettent une meilleure assimilation de l’oxygène. Le but de cet appareil n’est pas de faire respirer plus d’oxygène mais d’en améliorer l’assimilation. Il n’existe aucunes contre indications à l’utilisation du bol Jacquier.

 

 

LES PRANAYAMAS

 

Ce sont des exercices respiratoires faisant partie du Hatha-Yoga qui permettent de faire rentrer le prana par les narines, d’équilibrer et purifier les nadis. Ces exercices permettent également de réapprendre à respirer profondément et donc aussi à utiliser la respiration abdominale qui est peu pratiquée par la population puisque nous avons tendance à respirer assez superficiellement puisque celle-ci est généralement surtout thoracique.

 

LES GYMNASTIQUES RESPIRATOIRES

 

Nous avons la « frénatrice de l’inspiration » et la frénatrice de l’expiration ». Elles ont pour but de faire travailler les muscles respiratoires et à pousser à respirer profondément.

 

La gymnastique frénatrice de l’inspiration : à l’aide d’un spiroscope ou par compression thoracique par des charges posées sur les cotés.

 

La gymnastique frénatrice de l’expiration : à l’aide de la bouteille de Plent (souffler dans un tuyau qui barbote dans un récipient d’eau) ou du spiromètre classique.

 

LES IONISEURS

Le but est d’augmenter la concentration en ions négatifs dans l’air et ainsi le purifier pour favoriser une bonne oxygénation.

 

LES EXERCICES PHYSIQUES EN PLEIN AIR

 

La meilleure technique pneumologique qui permet de coupler l’activité physique à la respiration profonde et une bonne qualité de l’air.

 

 

Toutes ces techniques ont pour but commun d’augmenter la capacité respiratoire, de mieux oxygéner le sang et ainsi mieux oxygéner les cellules pour leur permettre une meilleure nutrition et une meilleure élimination de leurs déchets. 

 

tree-nature-forest-waterfall-wilderness-