Rechercher
  • Stéphanie LENORMAND

L'impact de la santé bucco-dentaire sur la santé globale

La majorité d’entre nous pense qu’une bonne hygiène buccale est seulement utile pour se préserver des pathologies des dents. Elle est loin d’imaginer que ce n’est pas seulement de nos dents dont il s’agit, mais de notre santé globale.


Tout comme le microbiote intestinal, l’équilibre de l’écosystème buccal peut être rompu, on parle de dysbiose, et ainsi favoriser la croissance de bactéries potentiellement pathogènes.



A l’origine des ces bactéries, on peut trouver les problèmes de mauvaise haleine (halitose), de caries ou de pathologies parodontales. Ces déséquilibres peuvent aussi avoir des répercussions à distance et jouer un rôle dans certaines maladies systémiques : maladies cardiovasculaires, polyarthrite rhumatoïde, diabète et maladies broncho-pulmonaires, accouchementsprématurés, AVC, etc…


En effet, les maladies parodontales, blessures et inflammations buccales sont des portes d’entrées de nombreuses bactéries pathogènes. Celles-ci pénètrent ainsi dans le sang et migrent jusqu’aux organes tels que le cœur, les reins, les poumons, engendrant un processus inflammatoire à distance de la bouche.


De plus, l’augmentation de certains pathogènes buccaux seraient liée au développement de lésions précancéreuses de l’estomac. Chez les seniors, les maladies des gencives augmenteraient de 70% le risque de démence.


Cas particulier du diabète

Le diabète entraine de nombreuses complications telles que la sècheresse buccale, une mauvaise haleine, des caries, gingivite et parodontite et même la perte des dents. Mais inversement, les parodontites ou inflammation de la gencive peuvent avoir des conséquences sur le diabète : les personnes diabétiques atteintes de parodontite ont plus de mal à équilibrer leur glycémie car les bactéries pénètrent plus facilement dans l’organisme via leur gencive altérée et aggravent l’insensibilité à l’insuline.


Les clés d’une bonne prévention 


  • Brossez vos dents deux fois par jour, avec une brosse douce pour ne pas brutaliser vos gencives. Pensez au nettoyage interdentaire avec du fil dentaire et une brossette.

  • Rincez votre bouche avec un verre d’eau après chaque repas ou prise de boisson.

  • Ne vous brossez pas les dents tout de suite après avoir bu une boisson acide, jus de fruit inclus,

  • Arrêtez de fumer car le tabac réduit l’oxygénation des gencives par le sang et les rend ainsi plus vulnérables aux infections,

  • Consultez votre dentiste au moins une fois par an pour réaliser un examen de contrôle et un détartrage.

  • Après le brossage du soir, effectuez un bain de bouche avec une cuillérée à soupe d’aloe vera ou d’huile de coco additionnée d’une goutte d’huile essentielle d’arbre à thé.

  • Soyez attentif au pH de votre bouche : Un pH buccal trop acide, corrode les dents et entraine une inflammation. C’est le signe d’une acidité généralisée à l’organisme et pioche dans vos réserves minérales. Cette déminéralisation générale mène à l’usure de tous les tissus osseux, y compris les dents. La reminéralisation est primordiale avec par exemple des cures d’ortie, de sève de bambou et de lithothamne. En parallèle, des infusions de feuilles de frêne, comme celles présentes dans la tisane acidose, peuvent faciliter les fonctions d’élimination et ainsi évacuer l’acidité.

  • Prenez soin de votre intestin: Les problèmes de parodontite sont inflammatoires et sont souvent en lien avec une inflammation digestive. De plus, 80 % de l’immunité se fabrique dans notre intestin, il est primordial d’en prendre soin. Les ferments lactiques sont des éléments importants pour notre microbiote. Vous pouvez donc en suivre des cures régulières pour votre « santé dentaire ».

  • Une alimentation saine exempt de produits ultra-transformés, d’aliments acides et acidifiants comme les laitages, ceux qui contiennent du gluten moderne et sucres rapides est incontournable.


Vos alliés en micronutrition


  • Le zinc pour le renouvellement cellulaire et la cicatrisation (germes de blé, huîtres, bœuf, foie, cacao…)

  • La vitamine C, pour son implication dans la synthèse du collagène, favorise la santé parodontale. (Cassis, kiwi, citron, orange, mangue, poivron, radis noir, brocolis… )

  • Les polyphénols pour leurs des propriétés anti-inflammatoires au niveau dentaire (fruits rouges, thé vert, curcuma, chocolat noir…)

  • Les oméga 3 pour aider à diminuer les pertes osseuses alvéolaires et réduire les molécules pro-inflammatoires. (Poissons gras, huile de colza, noix, cameline…)



Prenez soin de votre bouche, votre santé en dépend !




28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

  N° SIREN : 850 232 943 code APE 8690F

Stéphanie LENORMAND - Naturopathe

Copyrights