Rechercher
  • Stéphanie LENORMAND

L'exercice physique


L’exercice physique est fondamental au maintien d’une bonne santé !


Il permet de masser les organes et d’activer les différents liquides contenus dans le corps puis d’activer les émonctoires qui sont en charge d’évacuer les toxines. Le mouvement permet aussi de développer le système respiratoire et de renforcer le squelette. 


Il n’est pas nécessaire d’effectuer de l’exercice violement, qui, au contraire, serait traumatisant, mais de permettre au corps d’être bien l’oxygéner grâce à un exercice quotidien.



Les différents effets physiologiques sur le corps :


- Sur l’appareil respiratoire : comme abordé précédemment, une bonne oxygénation est fondamentale. L’exercice fait travailler le diaphragme et les muscles thoraciques qui vont augmenter la ventilation des poumons donc leur travail émonctoriel s’en trouve intensifié et les excès de colles présentent sur les muqueuses des poumons sont évacuées. De plus, les échanges gazeux étant intensifiés, la fixation de l’oxygène et le rejet de Co2 sont alors augmentés et ainsi le sang est régénéré.


- Sur l’appareil vasculaire : le cœur se renforce et cela permet de prévenir de la plupart des maladies cardiovasculaires.


- Sur l’appareil nerveux : l’exercice permet au mental de se relâcher et de se mettre au repos. 


- Sur l’appareil digestif : les muscles abdominaux permettant le maintien en place des viscères, sont mis a contribution dans l’activité physique, créant un excellent massage de ces organes.


- Sur l’appareil rénal : la circulation est activée et donc la  filtration des reins s’en trouve augmentée.


- Sur le système osseux : l’activité stimule le squelette et le rend plus solide, la souplesse des articulations est entretenue.


- Sur la peau : les glandes sudoripares sont mises à contribution, le travaille émonctoriel de la peau est dynamisé.


A notre disposition nous trouvons deux grands types d’exercices : les exercices occidentaux et les exercices orientaux.


Les exercices occidentaux regroupant la marche, le vélo, la gymnastique, la course à pied, la nage, etc. permettent de se dépenser, de se muscler et de faire mieux circuler le sang et libère le mental.


Les exercices orientaux regroupant le yoga, le Qi-Gong, etc. agissent de la même manière que les exercices occidentaux mais apportent en plus une connaissance et une maitrise de soi, de ses émotions et de son corps.